J’essaie de me rassurer en pensant et en regardant ce que j’ai. Mais ça ne suffit pas, ça ne suffit jamais. J’ai perdu mon job, mon fiancé, et tout sens du sympathique. Du moins, ça dépend avec qui.

J’ai peur de ce qui va suivre, de ce qui va venir. Parce que l’avenir est incertain.Je me pose énormément de questions, je doute. Qu’est ce qui cloche chez moi ?

Trop “parfaite”, trop mince, trop exigeante, trop grande, trop perfectionniste, trop cynique, trop chiante, trop pessimiste, trop sensible ..

Pas assez grosse, pas assez motivée, pas assez souriante, pas assez d’expérience, pas assez objective, pas assez belle, pas assez curieuse, pas assez simple.

J’ai l’impression de m’être fabriqué un monde “idéal”, dans lequel je me sens bien, en sécurité. Et je me rend compte que je suis seule, seule à crever.

Non, pas tant que ça peut être. J’ai une soeur (indispensable), un Daddy Cool un peu tendu, et un gamin ultra chiant et pénible qui me sert de petit frère (unique).

Il y a aussi le fait que tu te demandes : comment ça se passe après ?

Après quoi ? La rupture.

Suis - je toujours aussi belle ? Est ce que je peux encore plaire ? Petite sotte, tu n’as que 20 ans ! Beaucoup de choses vont changer. Je ne sais pas quand, où, comment, avec ou sans qui.

Et quelque chose est sûr, rien n’est sûr.